Page en cours de construction....

DANSE MODERNE JAZZ

 MODERNE JAZZ

 

Le cours de danse commence par un échauffement au milieu composé d’éléments techniques (exercices de barre : plié, dégagé, isolation, battement, pirouette…) et se poursuit avec une série de grands déplacements dans l’espace (le plus souvent en diagonale) pour se terminer par l’apprentissage d’une chorégraphie qui varie à chaque cours.

Les qualités corporelles telles que la vitalité, dissociation, rapidité, rythmicité, teintées de contrastes, de nuances véhiculées par l’expression d’un ressenti intérieur seront développées en étroites collaboration avec la musique qu’elle soit jazz ou non.

A travers une gestuelle qui lui est propre, Claire propose un enseignement empreint de ses expériences. En s’appuyant sur une technique de base Jazz, elle valorise un travail d’interprétation, d’improvisation, de rythme et cherche à utiliser la technique comme vocabulaire afin de permettre aux danseurs de s’exprimer avec spontanéité.

Elle propose une danse fluide et métissée privilégiant la fusion ludique, interactive avec la musique, fruit d’une recherche qu’elle développe sur scène. Elle envisage la transmission de la danse comme un échange, un plaisir, une recherche de liberté à travers le mouvement et l’écoute.

Le cours de Street Jazz quant à lui garde la même base de travail d exercices de barre par contre s’articulera au niveau des déplacements et des chorégraphies autour de variations et musiques plus actuelles propres à l’attente de cette tranche d’âge.

 

CLASSIQUE

La danse n’est pas un sport mais une activité artistique. L’apprentissage de ce type de danse demande effort et constance.

La danse classique est basée sur 2 grands principes codifiés : l’en dehors et les 5 positions.

Les cours proposent avant tout un travail à la barre avec des exercices d’échauffement, de placement et d’assouplissement préparatoire. Ils apportent la technique de base essentielle à toutes disciplines.

Le cours de danse classique préparatoire approfondit le travail du cours d’éveil. L’enfant est prêt à commencer un travail de coordination. Apprentissage des pas de base de la danse et travail en rythme.

Le cours préparatoire à la danse se structure, permettant à l’enfant d’acquérir les bases d’un vocabulaire gestuel et rythmique fondamental.

ROCK

 

BOOGIE-WOOGIE

 

Le Boogie est une danse du courant Swing se dansant essentiellement sur du Boogie-woogie (d'où le nom) apparu dans les années 1940.

 

Le style du boogie est à cheval entre le rock'n'roll (pas de base en 6 temps) et le lindy-hop (aspect swingué et interprétation).

 

L'interprétation est l'essence du boogie. S'inspirant de jeux de jambes du rock sauté, d'acrobaties du rock acrobatique, de routines swing  issues du lindy (jam sessions, Shim Sham) et plus récemment de break dance(avec notamment les effets de vague et de déplacement des pieds), elle fait la part belle à la création, à l'originalité, voire à l'humour.

LE WEST COAST SWING

Le West Coast Swing est une danse à deux de style swing, apparue initialement comme une forme de Lindy Hop.

Cette danse sera considérée plus tard comme une version « douce » du jitterbug. D’abord appelé Western Swing en 1951, son appellation définitive se fera en 1961. Elle est caractérisée par des mouvements très élastiques des partenaires, que ce soit individuellement ou bien l'un par rapport à l'autre.

Elle laisse une grande part à l'improvisation. Cette danse se pratique sur un vaste éventail de styles de musique : country, jazz, blues, RnB, disco, ...

Cette danse se caractérise par son côté ludique et sensuel.

Tout d'abord, il existe une énorme possibilité d'interprétations, avec notamment un rôle très actif pour la partenaire. Le cavalier déclenche les passes plus ou moins sophistiquées sur la musique en restant à l'écoute permanente de sa partenaire. Cette dernière peut alors décider soit de suivre basiquement le cavalier, soit de composer avec le guidage pour rendre la passe plus esthétique ou pour mettre en relief un passage de la musique.

Le tempo relativement lent des musiques est propice à la sensualité. Cette sensualité se sent dès le début de l'apprentissage et est source de jeux, d'amusements et d'humour. Ces éléments sont également une source supplémentaire d'inspiration pour interpréter la musique.

Le West Coast Swing est arrivé en France au début des années 2000. Il s'est d'abord implanté en région parisienne avant de gagner progressivement le sud de la France Montpellier puis Lyon et Toulouse vers 2007. Actuellement, le west coast swing peut se danser pratiquement partout en France. Beaucoup de stages, en général sur un week-end, sont organisés pour découvrir cette danse ou se perfectionner.

LINDY HOP                                        

Le Lindy Hop (ou Jitterbug) est une danse de rue qui s'est développée dans la communauté noire-américaine de Harlem (New York) vers la fin des années 1920, en parallèle avec le jazz et plus particulièrement le swing.

Le Lindy Hop est un mélange de plusieurs danses provenant des quatre coins des États-Unis à partir des années 1900. Le Lindy Hop utilise les mouvements improvisés des danses africaines avec la discipline de la structure en 6 et 8 temps des danses européennes. Le Lindy Hop est un mélange de danse en couple et séparée, venant de ses origines métissées. Les danses africaines séparent habituellement les hommes des femmes. La danse en couple est typiquement européenne.

Le Lindy Hop continue à évoluer aujourd'hui. Après une phase sombre entre 1950 et 1980, il est réapparu dans les années 1980 grâce à l'énergie de plusieurs groupes : les Harlem Hot Shots  (Suède), la New York Swing Society

(États-Unis) et les Jiving Lindy Hoppers (Angleterre). Aujourd'hui on danse à nouveau le Lindy Hop dans tous les États-Unis et dans le monde entier.

Le Lindy est une danse extrêmement riche et diversifiée. Elle repose sur un rythme à huit temps et se danse sur des musiques Swing, avec un tempo allant de 20 à 70 mesures par minute (MPM). Le Lindy Hop est l'ancêtre du rock qui s'en rapproche par le style musical et le pas de base. Cependant, là où le rock est très carré, le lindy se rapproche du boogie-woogie avec un style « swingué », arrondi.

 

 



Salsa - Présentation

LA SALSA FAIT SON ENTREE A LA FEDERATION FRANCAISE DE DANSE

Un peu d'histoire                                               

ZCe qu'on appelle aujourd'hui salsa en musique est un terme aussi large que jazz ou rock. Difficile à définir et sujet à controverses, ce complexe musical est plus qu'un genre musical, une fusion ou un style musical. Il est issu de nombreux rythmes tels que le mambo et la guaracha de Cuba, la plena et la bomba de Porto Rico, et différents styles tels que la charanga, le conjunto, le sexteto et d'autres. On utilise parfois le terme 'salsa' pour y englober d'autres genres incompatibles tel que le merengue, le cha cha cha, voire la latin-house, la cumbia, la bachata.

Un peu de technique :

En danse, la salsa est une danse qui laisse une large place à l'improvisation en respectant  des pas de base.

Elle se danse généralement à deux, où le garçon guide la fille mais que l'on peut pratiquer également seul, ou à plusieurs : en ligne (comparsa, salsa suelta), à plusieurs couples (rueda de casino), ou encore un leader et deux partenaires (plus rarement deux leaders et une partenaire)).

C'est une danse qui demande au corps à la fois d’être souple (pour pouvoir enchaîner les pas et les figures) et tendu (pour marquer le rythme).

La salsa se danse en 8 temps avec 6 temps dansés et 2 temps de pause.

Les pas se comptent ainsi : «1,2,3,( ),5,6,7,( )». Les temps 4 et 8 ne sont pas comptés car ce sont les temps de pause.

Les pas du cavalier et de la cavalière s'effectuent en miroir  : lorsque le cavalier effectue les pas des 4 premiers temps, la cavalière effectue ceux des 4 derniers, qui sont inversés ; par exemple, si le cavalier déplace son pied gauche, la cavalière déplace son pied droit.

On distingue, parmi les multiples manières de danser la salsa, 3 styles principaux :

  • Le style cubain (ou casino), le plus couramment pratiqué en France, du fait de la forte diasporacubaine y résidant et transmettant sa culture. Les écoles de danse enseignent essentiellement ce style, peut-être plus facile à aborder pour la sensation physique des européens.

  • La salsa proprement dite, improprement appelée « portoricaine » en France, style le plus courant dans le monde, dont la caractéristique est de respecter une ligne de danse. Ce style regroupe plusieurs sous-classes principales : le style L.A. se danse « sur le 1 », le style New York  sur le 1 également mais en commençant par un pas sur place (pas arrière pour l'homme sur le 2, suspension à cette position sur 3-4) et le mambo ou Palladium, précurseur des deux précédents, aujourd'hui restreint à la compétition, qui se danse « sur le 2 » (suspension-2-3-4, suspension-6-7-8, comme les pas du son cubain dont il est directement issu).

  • Le style colombien, plus nerveux et légèrement sautillant, très pratiqué en Amérique latine. Les colombiens aiment à danser sur les disques deboogaloo qu'ils passent à vitesse supérieure (33 tours passé en 45 tours, 45 tours en 78 tours).

 

Le pilates est une gym douce qui vise à renforcer tous les muscles profonds et en particulier le centre du corps : plancher pelvien( périné) et transverse(muscle abdominal le plus profond qui est souvent oublié), celui qui permet d’avoir un ventre plat. Le travail abdominal va permettre de soulager les problèmes de dos.

Le travail en pilates demande une bonne concentration car on va privilégier la précision et la qualité plutôt que la rapidité et la répétition. On recherche continuellement l’allongement, on se muscle en s ‘étirant.

Le yoga va permettre d’aller plus loin dans les étiremens , donc de libérer toutes les tensions, va favoriser la prise de conscience de sa respiration et va relancer les flux énergéiques

Chacun va travailler selon ses possibilités du moment, sans douleur, sans forcer, en douceur.toujours en synchronisant le mouvement avec la respiration.

STREET DANCE

Le Street Dance est un terme plutôt générique et ne constitue en rien la désignation d’une danse en particulier mais de plusieurs.

Ce style plus aérien que le Hip Hop se pratique sur des musiques Rnb très rythmiques et comportant beaucoup de basses. Les mouvements sont rapides, dissociés ou saccadés et mélangés à d’autres mouvements. Le Street Dance est de loin la danse dite des clips musicaux.

La danse contemporaine est « sa propre grammaire, son propre vocabulaire, son propre langage ». Elle refuse la tradition, elle n'est pas la tradition, elle n'a pas de tradition. Chaque chorégraphe, chaque danseur a son propre langage, son propre style. La danse contemporaine crée une rupture avec ce qu'on a l'habitude de croire, de penser, de se représenter. la danse contemporaine se veut une sorte d'alternative de la représentation du monde, un questionnement, un re-questionnement des sens. La danse contemporaine n'est pas fermée sur elle-même, aujourd'hui, elle n'hésite pas à se mélanger avec d'autres arts, tels l'image, la musique, le théâtre, la littérature, etc. Ce travail de composition est le fruit de rencontres entre chorégraphes et autres artistes, qui ont envie de mêler leur savoir-faire et leur « faire », ensemble

BARRE A TERRE

La barre à terre est là pour celles et ceux qui désirent acquérir une tonicité et une souplesse, le tout dans une qualité gestuelle et une conscience du corps.

C’est aussi une discipline fondamentale et complémentaire pour les danseurs et danseuses voulant aller plus loin dans le mouvement et les sensations. Elle permet d’améliorer la technique et la posture quelque soit la spécificité de la danse choisie.

Tous les exercices proposés  barre au sol + étirement ont pour objectifs d’allonger les muscles tout en les rendant forts ce qui permet de dessiner et sculpter le corps plutôt que de le rendre volumineux.

Lia salsa


LeImpact Aérobic est un aérobic de faible impact avec des enchaînements chorégraphiés en musique, sans impacts avec toujours un pied en contact avec le sol.
On parle alors de LIA SALSA quand les variations sont réalisées sur des musiques salsa ou brésiliennes.

Des pas traditionnels de base salsa comme le mambo, le tcha tcha tcha, le twist sont mélangés aux pas de LIA et constituent à chaque cours une chorégraphie nouvelle très cardio, dansée et festive.

Ambiance garantie et défoulement total avec ce cours.

Même si le cours se termine régulièrement par des passages 2 par 2, il n’y a pas besoin d’être en couple pour effectuer ce cours.

Info : ce cours est un excellent moyen pour faire travailler sa mémoire !

EVEIL CORPOREL

Le cours d’éveil corporel s’adresse à tous les enfants de 3 et 4 ans( filles ou garçons).

Par le jeu, nous travaillons des thèmes tels que l’équilibre, les sauts, l’espace, le contact avec l’autre, les animaux…avec un appui musical varié.( classique, électronique, percussif, bruitage, musique du monde, chant enfant, comptine….)

Sont mises en place les notions de parallèle et en dehors nécessaires à tous types de danse, le rapport musique-danse et le travail du rythme.

Une approche chorégraphique (rythme et espace) est proposée pour le gala annuel.

Le Hip Hop (ou breakdance) est un terme utilisé pour désigner un style de danse développé à New York dans les années 70, caractérisé par son aspect acrobatique et ses figures au sol.

Cette danse est plus masculine que le Street Dance car elle est plus en force dans les figures réalisées.

CHANT

Les cours de chant sont hebdomadaires. Respiration, gestion du souffle, placement de la voix, éducation de l’oreille, reproduction de phrases musicales, diction et articulation. Les cours permettent de s’initier progressivement au chant (de style variété sur bande son), de développer sa voix, de la maitriser mais aussi de parvenir par un travail progressif tout au long de l’année à l’intégrer dans une prestation sur scène en toute tranquillité. Cours dispensé par Catherine